Mon jardin est une zone de libre échange

Par ... :: lundi 11 février 2008 à 5:21 :: decouvertes

Kokopelli ? Kokoqu’est-ce donc ?

Pour ceux qui, comme moi, ont parfois jardiné dans leur vie, c’est d’abord un gros catalogue blanc, cartonné. Sous la forme d’un beau livre, des centaines de pages de graines de variétés rares et anciennes, avec des photographies multicolores. Des centaines de tomates différentes, par exemple. Des précoces et des tardives, des blanches, des noires, des violettes, de toutes les formes. Le rêve du jardinier à portée de main !

 

 

A l’origine de ce trésor, une association qui, minutieusement et en lien avec des jardiniers du monde entier, entretient ce vivier de semences anciennes.

Cela aurait pu rester une belle initiative sympathique, mais certains en veulent à cette association depuis des années. A notre époque, où tout doit être marchandise, cet échange de graines rares a fini par agacer quelques grands groupes industriels, vendeurs de semences plus classiques. Pour faire rendre les armes à ces dangereux utopistes, ils s’appuient tout bêtement sur une disposition légale qui leur va si bien : toute graine commercialisée doit être inscrite sur un catalogue européen. Et pour l’inscrire, il faut payer une redevance salée.

Quand on est une petite association qui propose 1200 variétés de graines différentes, c’est bien sûr mission impossible. Mais quand on s’appelle Baumaux, que l’on fait un chiffres d’affaires de 8 millions d’euros et un bénéfice de 850.000 euros, cela ne pose pas trop de problème. Le tour est joué, voilà comment la Loi  peut aider des grands groupes  à tuer toute concurrence, même anecdotique, et la biodiversité par la même occasion…

Je viens de citer la société Baumaux car elle a directement attaqué l’association Kokopelli. Et comme l’appel au boycott est interdit en France, vous évoquerez cette marque auprès de tous vos amis dans les termes qu’il vous plaira d’adopter. Loin de moi l'idée de vous influencer en la matière.

Le 29 janvier dernier, l’association Kokopelli a été lourdement condamnée : elle doit verser 12.000 € au grainetier Baumaux, et 23.000 € à l’Etat et à la fédération des industriels de la semence (FNPSPF).

 

Kokopelli n’est pas une association comme les autres. D’abord parce qu'elle n'a pas - à ma connaissance - d’équivalent. Ensuite parce que sa lutte actuelle nous enseigne beaucoup de choses. Que le commerce ne doit pas tout régir dans nos vies. Qu’il faut préserver des espaces non marchands et que l’échange (de connaissances, de savoir-faire, de produits, d’idées et de graines aussi…) peut aussi être désintéressé. Qu’il faut sauvegarder concrètement la diversité des semences. Qu’il faut respecter enfin le long travail de sélection opéré par les générations de paysans qui sont nos ancêtres.

 

Alors, le printemps approche. Achetons des graines variées, originales, et mêmes difformes. Et que nos jardins devenus des arc en ciel de biodiversité, multicolores et tournés vers le ciel, fassent la nique à ceux qui rêvent de repeindre le monde entier à leur couleur, le  pâle reflet de l'argent !

 

P.S. uniquement pour celles et ceux du pays : la maison du développement durable, rue Guérin à Autun, lance pour ses adhérents une commande groupée de graines kokopelli, spécialement sélectionnées pour leur compatibilité avec le doux climat morvandiau. Commande avant le 28 février – Retrait des graines à partir du 18 mars.

 

Autun prend des couleurs

Par ... :: mercredi 06 juin 2007 à 21:48 :: decouvertes

Anne Guerrin peint des vues d'Autun, et les truffe de petits personnages. De toutes les couleurs, bras écartés, sur un vélo ou derrière une poussette, ils nous regardent et transforment les murs de pierre et les places pavées en un décor pour mille jeux. Peut-être nous appellent-ils à les rejoindre, pour rendre un peu plus humaines les façades du quotidien...

 

 

Autun 1940

Par ... :: jeudi 24 mai 2007 à 22:01 :: decouvertes

On trouve de tout sur les sites d'enchères en ligne. Surgissent parfois des photos qui, commes celles-ci, sont peut-être inédites. Ces photos d'Autun auraient été prises en 1940 par des soldats allemands. La Wehrmacht défile place du Champ de Mars sous les regards des autochtones, dont un groupe d'écclésiastiques. Que se disent-ils ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Une rencontre inattendue

Par ... :: jeudi 17 mai 2007 à 21:52 :: decouvertes

Aujourd’hui, je vous fais part d’une rencontre inattendue. Dans un petit hameau de l’Aveyron, ma route a croisé celle d’un grand paon de nuit. J’ai la preuve !

 

 

Ce papillon ne passe pas inaperçu. C’est le plus grand papillon d’Europe et son envergure  peut atteindre 17 cm. Je n’ai pas eu le réflexe de mesurer l’individu, mais je n’avais jamais croisé papillon si grand…Il paraît que ce papillon ne vit qu’une semaine, et que la femelle attire les mâles à plus de cinq kilomètres. La première caractéristique n’est sans doute pas étrangère à la seconde : l’imminence du péril pousse à l’aventure.  Si vous faîtes pareille rencontre, n'oubliez pas de participer à la grande enquête sur le grand paon de nuit, sur le site tela-insecta

 

A l'écoute de la Terre

Par ... :: mercredi 03 janvier 2007 à 21:51 :: decouvertes

Tout en souhaitant à toutes et tous une bonne année 2007, je voulais vous faire part d'un site internet qui m'amuse depuis quelques jours. Meteo-World fait en effet le lien, tel un portail, avec un certain nombre d'autres sites liés à la météo et fournit des données relatives aux soubresauts de notre chère planète. Côté météo, une carte continuellement mise à jour permet de signaler les précipitations, brouillards, coups de vent... Vous pouvez faire part de vos propres observations, comme le fait régulièrement Mme ou M. Dunant de Roussillon en Morvan. Vous aurez aussi accès à des radars relatifs aux précipitations en cours ou aux coups de foudre (enfin, seulement ceux qui relèvent de la météorologie...). En zoomant sur le radar des pluies, vous pourrez voir par exemple s'il pleut sur Autun ou plutôt sur Antully ou Arnay le Duc.

 

 

Du côté des séismes, tout tremblement de terre d'une intensité supérieure à 2,5 s'affiche avec la possibilité de voir l'épicentre précis en vue aérienne, l'historique des séismes dans la région concernée...

A Madagascar, la saison des cyclones a commencé. Le site Météo France de la Réunion permet de suivre les trajectoires et l'intensité de chaque météore. Espérons seulement qu'ils ne feront pas trop de dégâts car les Malgaches n'ont pas besoin de cela...

Quelles que soient les conditions météorologiques, à bientôt !

Tandem

Par ... :: lundi 06 novembre 2006 à 22:35 :: decouvertes

Une découverte, grâce au Journal de Saône-et-Loire de samedi. Vous les avez peut-être repérés : ils faisaient la « une ». Qui ? Deux jeunes Bourguignons – Anne-Laure et Christophe - qui reviennent d’un tour du monde en tandem.

 

 

 

 

Heureux, les deux Ulysse ! Ils ont parcouru 25500 kilomètres en 23 mois : Amérique du Sud, Afrique, Australie…  Le tandem est maintenant dans un piteux état, mais eux pètent la forme et respirent la joie. « Maintenant, dès que j’ai une course à faire, j’ai le sourire quand je monte sur mon vélo ; je ressens un bien-être énorme ». Ce témoignage me touche d’autant plus que j’ai pratiqué naguère le cyclotourisme. Et même si mon « record » - 1800 kilomètres en 18 jours - est loin d’être à la hauteur de ces deux-là, j’ai pu tâter de l’extrême sentiment de liberté qu’apporte le voyage à vélo. Essayez, vous verrez !

 

P.S. Ils ont un site : http://www.unmondetandaime.com ; ils cherchent un éditeur pour leur carnet de route ; ils s’intéressent à l’environnement ; elle est géologue…

Copyright © 2006 Blog d'automne - Blog créé avec ZeBlog.com